Connect
To Top

Le syndrome de manager

Le mal, tel une épidémie, s’est confortablement installé dans le show-business béninois. Au départ banal, aucun acteur du secteur autrefois prometteur, ne pouvait s’imaginer que le garçon de course à qui on faisait porter le titre honorifique de manager s’avérerait aussi nocif et nuisible au fil des ans. Comme un agent pathogène virulent , la marmaille (solidaire et organisée) s’enfonce dans ses apparats d’arrogance et de suffisance tout en dictant sa loi.
Un réseau savamment huilé où seuls les artistes soumis ont droit de cité.
Tu veux être sur le “Show” de l’année? Chose facile mon cher! Mais tu dois d’abord accepter rétrocéder une partie de ton cachet après le spectacle sinon gare à toi. Les conséquences seront terribles.

Eh oui! Tu seras “verrouillé”!!!

Les tentacules de ses saprophytes éhontés se retrouvent partout. Dame rumeur dit qu’ils auraient même accès aux bureaux climatisés et parfumés de certains hommes forts de la république. Chut!!!😱
Ne le répétez surtout pas quelque part hein. Pardon!!!😪
Nos sœurs artistes seraient leur principal atout. Tels des proxénètes, ils les proposent à qui miseraient le plus. L’artiste, le patron, devient l’employé pour ne pas dire esclave et se faire le plus d’argent sur son dos devient un marathon à gagner à tout prix.
Devenu ainsi la risée de ces usurpateurs de titres (sans formation se gargarisant d’être faiseurs de “rois »), l’artiste tel une orange est pressé et vidé de tout son talent de show-case en show-case . Dépourvu d’intérêt aux yeux du public, ledit artiste ne suscite plus d’engouement.

La descente aux enfers de l’artiste devient inévitable…

La chute devient le fidèle compagnon de cet artiste “désarmé”. Ce chemin sera donc parsemé des piques du maître de cérémonie qui le traitera de tous les noms d’oiseaux au besoin. Mais à qui la faute?? On entend des supposés managers commencer à dire “il est ingrat ce jeune artiste. Malgré tout ce que j’ai fait pour lui il n’est pas reconnaissant.” Euuuuuuh! C’est quoi le rapport? Je ne saurais le dire mais bon.

Tout le monde peut devenir manager chez nous…

Il suffit simplement d’avoir comme bagages, l’incompétence, la roublardise, le mensonge en bandoulière et le tout est joué. Mais loué soit le ciel! Dans cet amas de détritus, se confondent des professionnels du métier noble de manager qui essayent tant bien que mal de donner le meilleur d’eux mêmes pour le bonheur de quelques artistes chanceux. D’autres ont appris le métier sur le tas et s’évertuent pourtant à hisser au sommet les rares auteurs d’œuvres de l’esprit dont ils sont responsables.

Une purge s’impose pour une relance efficace de la musique béninoise. Nous devons guérir notre show-business de cette plaie qui la gangrène.

#VéritésAmères

Le Bolide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles dans Koi d'neuf

  • OXMOZ STORY 5: LA COMMUNICATION DE GENIE !

    Ce Samedi , l'artiste livrait l‘exclusivité promise depuis des jours mais d'une manière totalement insolite !

    dahovi16 février 2020
  • OXMOZ : Invasion ou Débarquement ?

    Derrière ses lunettes, le geek rappeur pensionnaire de la maison Witch Entertainment voit le rap game sous d'autres angles. Décidé à...

    dahovi13 février 2020
  • OXMOZ × Dahôvi229 : c’est chaud !!!

    Après des mois et des mois d’attente, le projet le plus attendu cette année 2020 au Bénin nous livre ses premiers...

    dahovi12 février 2020
  • CHAARLITY: LE RETOUR GAGNANT !

    Absent du paysage musical depuis son fameux hit à succès “BOYI” en feat avec VANO BABY, le jeune prodige de la...

    dahovi11 février 2020
  • URBAN STAGE x DAHÔVI229 : une nouvelle ère !

    Dans un milieu où tous les coups sont permis, bon nombre dictés par avidité de pouvoir et de gains ne jouent...

    Monsieur U10 février 2020
  • Gilou Dos ou Kelvin ???

    Ce ne serait pas pour la première fois mais quand même! Depuis quelques temps, circule une rumeur selon laquelle les 2...

    Monsieur U10 février 2020
  • Shado Chris X Shan’L : Un tandem!

    Il y a quelques semaines, Shan’L, la patronne des Tchiza aurait avoué que son genre de mec,c’est : Shado Chris. C’était...

    Monsieur U9 février 2020
  • Booba, plus qu’un rappeur

    Élu par le magazine #GQ en 2016 comme l'homme d'affaires de l'année, le rappeur franco-sénégalais a décidé de rendre plus rentable...

    Monsieur U7 février 2020
  • Yèmi ALADE in love…

    Incroyable mais vrai ! Aux dernières nouvelles, la chanteuse nigériane, Yèmi ALADE aurait un faible pour Djimon HOUNSOU, acteur hollywoodien...

    Monsieur U23 janvier 2020